Numérique

Arnaud Poissonnier: l’Afrique en retard sur le financement participatif

L’Afrique est connue pour son véritable sens de l’hospitalité. Son besoin d’accueillir, de loger, de nourrir et de vêtir l’étranger. Celui là qui frappe à sa porte sans prévenir de la date de départ. Mais cela ne semble pas beaucoup l’aider dans le domaine du financement participatif!

N’DALI

Récemment dans le nord du Bénin à N’Dali, j’ai rendu visite à un retraité de la poste béninoise. 86 ans. Je devais réaliser une interview sur l’origine de la commune. Sa seule épouse et l’une de ses filles (mon aînée) et lui-même m’ont invités à leur table pour que je partage leur repas après notre entrevue. La famille Baatonum ne me connaissait ni d’Adam, ni d’Ève. Moi fille Yoruba, originaire de Porto-Novo.  Mais elle était tout soin à mon égard. L’octogénaire m’ a accordé plus de temps et de soin que je n’en avais besoin. Mon cœur s’est emballé. Le vivre ensemble, l’Africanité, le plaisir de servir l’autre. Nous l’apprenons aussi au lycée dans les romans de célèbres auteurs africains au programme. Il faut toujours faire déborder la marmite parce que nul ne sait quand l’étranger ou le parent toque à votre porte. D’autres régions le cultivent encore loin des grandes villes africaines.

Data Forces 3: Participation Citoyenne et Jeunesse Africaine

La Formation

Arnaud POISSONNIER en pleine formation à Cotonou le 22 Mars 2019

Avoir la canne à pêche et savoir comment pêcher du poisson. Avec cet objectif, le BRAO/OIF a organisé à Cotonou une formation à destination des PME, des ONGs et autres. Ceux qui sont à même de comprendre et de bénéficier du financement participatif. L’idée, informer de l’existence d’un moyen de financement de projets appelé crowdfunding, leur apprendre le mode de fonctionnent et les plateformes disponibles.Le formateur Arnaud Poissonnier, fondateur de BABYLOAN a échangé près de trois heures de temps avec environ la centaine de participants. La suite, la vidéo en mode mojo au bas du texte, l’explique mieux. Mais le formateur a dit ceci en parlant du continent: « L’Afrique est en train de prendre un retard sur ce sujet très important du financement participatif à cause de blocages colossaux sur la réglementation »

Voir aussi: Gouvernance de l’Internet dans le Monde

Sens de l’hospitalité version numérique éprouvé

Le principe du financement participatif, selon https://ooreka.fr c’est la collecte d’une multitude de petites sommes pour financer des projets plus ou moins importants… Si nous nous mettons d’accord sur l’effectivité de l’hospitalité africaine qui est un élémentaire, donc spontanéité pour l’entraide, l’Afrique devrait figurer parmi les premiers continents à utiliser à maximale ce moyen. Ce n’est pourtant pas ce que dit le fondateur et PDG de Babyloan. Pour lui, c’est surtout la réglementation qui pose problème. Une fois encore, le rôle des gouvernants ,africains est pointé du doigt accusateur. L’idéal serait entre autres que des initiatives privées commencent par véritablement travailler dans ce domaine afin de constituer des lobbies qui pourront provoquer des législations en la matière.

Tags
Afficher plus

Les Cahiers de Ganiath

Je suis Ganiath BELLO, celle qui se cache derrière Les Cahiers. Et grâce à vos lectures, abonnements et encouragements, je vis et réalise mes rêves!!! Merci,Merci, Merci. Les Cahiers de Ganiath, c'est un blog-magazine qui parle de femmes, d'entrepreneuriat, de numérique et de culture en Afrique. L'idée à la base, et je l'ai redis à l'occasion de la cérémonie de distinction de Bénin Blog Awards 2018, cérémonie au cours de laquelle j'ai reçu le prix de la Meilleure Blogueuse Béninoise de l'année; je disais donc, qu'à la base; ce blog-magazine, c'est pour autrement faire du journalisme. Un métier qui toujours a été ma passion. Si on nous tacle d'être les "apporteurs de mauvaises nouvelles à travers le monde"; je veux me compter parmi les blog-médias qui ne révèlent que les côtés positifs, motivateurs et brillants de notre cher continent MAMA AFRICA! Vos contributions de toutes sortes: commentaires, abonnements, likes, suggestions, achats de tranches publicitaires sont donc très très très et plus que les bienvenues... MERCI de vivre avec moi, Mon Rêve! Bisous et essayez toujours de garder la perche! C'est toujours mieux.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :