EntreprenariatNumérique

Forum Francophone sur l’Intelligence Artificielle 2 : corrélation entre l’IA et la gouvernance des villes et et territoires africaines

Gouverner et mieux Développer grâce à l'Intelligence Artificielle

Plus de 750 connexions en ligne via le lien zoom, près de 50 participants en présentiel à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB), 7 heures de discussions enrichissantes, près de 20 intervenants dont 16 panélistes à travers le monde pour 3 grandes sessions animées pendant plus de 2 heures pour chacune d’entre elles ; le deuxième forum francophone de l’AFRIA aura creusé les méninges sur les opportunités qu’offre l’Intelligence Artificielle aux territoires et aux villes africaines.

Lorsqu’on dit d’une ville qu’elle est intelligente, elle est caractérisée par l’usage des technologies de l’information et de la communication qui ne cessent jamais d’être nouvelles à force d’innovations et de dynamisme, pour sa croissance. C’est la principale mission de l’AFRIA (l’Agence Francophone de l’Intelligence Artificielle), « Accompagner les décideurs, les entrepreneurs et les communautés africains dans l’usage inclusif et responsable de l’IA ». Son président est revenu là-dessus au départ de ce deuxième forum francophone sur l’IA : « construire un monde plus solidaire d’opportunités, d’emplois, d’égalité des chances pour les jeunes et pour les femmes grâce aux TICs, au Numérique, à l’IA, à l’Internet des Objets et au métaverse ». D’ailleurs en 2022, il est annoncé le programme de formation ‘’AFRIA In Space by Prométhée’’

LES SESSIONS

Comme l’écrira plus tard Bertrand GUILLEMOT, Directeur Communication et Création Média à AFRIA Global, ce deuxième forum francophone sur l’intelligence Artificielle aura connu des panélistes d’exception. D’un point à un autre, d’un continent à un autre, d’un pays à un autre, les idées et propositions se sont reliées pour aboutir à des mesures cohérentes et efficaces pour des villes et territoires plus modernes et conformes aux réalités actuelles du nouveau monde, des nouvelles habitudes vers lesquelles nous orientent les TICs. Charlie Martial NGOUNOU, président exécutif de l’AfroLeadership, membre du directoire de MyData Global du Cameroun s’inquiète et explique qu’‘’on n’a pas en Afrique de stratégies clairement déclinées en gouvernance IA et NTIC dans nos pays’’. Une opinion développée pendant la première session composée de six intervenants, qu’a modéré Mohammed ZOGLAMI. Co-fondateur d’Afric’Up in Colors et membre de 3D Netinfo.

Wikipédia et les femmes

Paradoxe entre les décisions prises et la génération des bénéficiaires

En deuxième session dirigée par Destiny TCHEHOUALI, professeur au département de communication sociale et publique à l’Université du Québec à Montréal, également Co-titulaire de la Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement, cet avis revient sous une autre forme avec l’intervention de Jérôme CHENAL, Architecte-Urbaniste, spécialiste des villes africaines. Il fait le constat selon lequel ‘’les décisions avec les villes sont prises par des gens qui ne sont pas nés avec le numérique pour des moins de 20 ans qui sont nés avec le numérique’’. Une réalité problématique selon le Directeur du programme Excellence in Africa à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse.

JEKYLL et HYDE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une question a véritablement prévalu au terme de la troisième session de ce forum. « Quand on parle de l’IA, qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui en tant que citoyen d’une ville africaine, je dois me sentir concerné par le développement de l’IA ? » Une question du modérateur Destiny TCHEHOUALI. Elle rappelle à l’Africain en particulier les erreurs qui sont les nôtres et pour lesquelles réflexions et actions doivent s’aligner. C’est en résumé ainsi que parle Michel IDJINOU, le président directeur général de RINTIO en ces termes : « Beaucoup d’Africains échangent beaucoup d’informations sur internet, sur les réseaux sociaux… derrière, nous donnons la possibilité à des acteurs mondiaux de tirer profit de ces données et créer des usages qui ne répondent pas forcément à nos attentes à nous… »

 

Tags
Afficher plus

Les Cahiers de Ganiath

Je suis Ganiath BELLO, celle qui se cache derrière Les Cahiers. Et grâce à vos lectures, abonnements et encouragements, je vis et réalise mes rêves!!! Merci,Merci, Merci. Les Cahiers de Ganiath, c'est un blog-magazine qui parle de femmes, d'entrepreneuriat, de numérique et de culture en Afrique. L'idée à la base, et je l'ai redit à l'occasion de la cérémonie de distinction de Bénin Blog Awards 2018, cérémonie au cours de laquelle j'ai reçu le prix de la Meilleure Blogueuse Béninoise de l'année; je disais donc, qu'à la base; ce blog-magazine, c'est pour autrement faire du journalisme. Un métier qui toujours a été ma passion. Si on nous tacle d'être les "apporteurs de mauvaises nouvelles à travers le monde"; je veux me compter parmi les blog-médias qui ne révèlent que les côtés positifs, motivateurs et brillants de notre cher continent MAMA AFRICA! Vos contributions de toutes sortes: commentaires, abonnements, likes, suggestions, achats de tranches publicitaires sont donc très très très et plus que les bienvenues... MERCI de vivre avec moi, Mon Rêve! Bisous et essayez toujours de garder la pêche! C'est toujours mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :